Génération K, tome 2 – Marine Caraton

A Naples, Kassandre, Mina et Georges se sont enfin retrouvés, seulement le répit ne dure pas. Ils sont activement recherchés à cause de leur ADN unique qui pourrait à la fois sauver l’humanité mais aussi causer sa perte. Et comme si ce n’était pas assez Le Maître est de retour.


Ils sont de retour et c’est le sort qui va leur jouer un mauvais tour.

J’attendais ce tome avec impatience après le coup de cœur qu’avait été le premier

C’est donc à peine un an après avoir lu le premier que la suite se retrouve entre mes mains.

On retrouve les héros là où on les a laissés : livrés à eux même en plein milieu d’une Naples secouée par des tremblements de terre. Sans oublier les hommes des enfants d’Enoch à leurs trousses. Bref ce n’était pas la joie. Si vous pensez que ça ira mieux : faîtes demi-tour.

Malheureusement j’ai été un peu déçue. Le livre est bien mais j’ai trouvé qu’on partait trop dans le fantastique au dépend du côté très scientifique que nous proposait le premier tome. Là où se trouvais un équilibre parfait on tombe clairement dans le fantastique et je trouve ça un peu dommage. Je m’explique : ce que j’aimais vraiment dans cette histoire c’était le côté « scientifique » et très terre à terre, dans ce deuxième tome on nous donne des explications qui ressortent du domaine du fantastique voir du mystique et ça c’est pas trop ma tasse de thé.

Pour être plus objectif ça reste un très bon récit qui manque peut être un peu de rythme à cause de tous plein d’explication qui donnent des retours en arrière intéressants mais un peu ennuyeux. L’histoire suit son bout de chemin, on nous donne quelques réponses au détours de conversations toujours très sérieuse.

Pour le côté positif les personnages restent fidèles à eux même, malgré tout ce qui leur arrivent ils arrivent encore et toujours à rester les mêmes « pain in the ass » que toujours. J’avoue que ma sympathie s’est déplacé de Mina à Kassandre car là où l’une ne faisait que de se plaindre, l’autre est devenue réellement maître de son destin au contact de Georg. On peut quand même noté qu’ils acceptent, pour moi, un peu trop vite leur condition sans jamais rien remettre en cause

En conclusion

Le verdict reste mitigé. La lecture est passionnante mais peut paraître un peu vide. Pour moi le problème réside dans le fait qu’il se passe beaucoup de chose en très peu de temps et qu’on a donc du mal à assimiler toutes les informations. A la fin, on se souvient surtout des scène finales en oubliant un peu par quoi sont passés les personnages pour arriver là.

J’attends tout de même avec impatience le dénouement final et recommande cette série à qui veux de l’action, des retournements de situation et du fantastique bien dosé.

Ps : Je suis toujours amoureuse de Goerg, c’est incurable.


gnération k

Titre : Génération K, Tome 2

Auteur : Marine Carteron

Éditions : Editions du Rouergue

Genre : Jeunesse, Fantastique

Nombre de pages : 384

15

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s