Tales from the Shadowhunter Academy – Cassandra Clare

C’est le hasard qui m’a amenée ici. Enfin le hasard et les fanfictions. Après les Bane’s Chronicles qui étaient très réussies, Tales from the Shadowhunter Academy est un nouveau recueil de nouvelles cette fois-ci centré sur un autre personnage secondaire de la série et situé après les événements du tome 6 des Mortal Intruments. Publiée initialement en version numérique, au nombre d’une par mois, ces nouvelles ont pour but de faire patienter les lecteurs jusqu’au prochain tome. Dans le cas de ce livre l’objectif est double car il se trouve chronologiquement entre deux série : The Mortal Instruments et The Mortal Instrument : Renaissance (The Dark Artifices en vo). Il sert donc également de transition entre deux histoires.


Suite à la guerre qui a fait rage contre Valentin puis Sébastien,  les rangs des Shadowhunters sont plus réduits que jamais. L’enclave décide alors de rouvrir l’Académie des Chasseur d’ombres à Idris à fin de former la nouvelle génération de shadowhunters. Là, vont se mélanger Nephilim de sang et humain en attente d’ascension (rituel qui transforme les humains en chasseur d’ombres). Le héros y fait sa rentrée et le moins qu’on puisse dire c’est que si on trouvait Poudlard dangereux, ce n’est rien à côté de l’académie.


Le recueil se compose de 10 nouvelles qui elles-même racontent les deux années de formation des étudiants. On y retrouve des personnages secondaires déjà croisé dans les tomes de la série comme Catarina Loss ou Aline Penhallow et Helen Blackthorn. L’ensemble de ces nouvelles forment un tout très cohérent qui peut très bien être lu comme un tome de transition entre The Mortal Instrument et The Dark Artifices. En effet, même si les protagonistes de cette nouvelle série nous ont été présentés lors du dernier tome, il reste intéressant dans les revoir pour mieux comprendre leurs histoires. De plus on retrouve Magnus, venu enseigner à l’académie et dans sa suite, Alec et le reste de la famille Lightwood.

J’aime beaucoup ce format, il permet d’avoir plein de petites histoires très différentes les unes des autres tout en ayant en filigrane l’évolution des personnages principaux. Il n’y a pas de longueur, la taille des nouvelles ne le permettant pas. Pour moi ces tomes hors-séries sont presque plus intéressants que la série en elle-même. On y apprend beaucoup sur les coutumes des Shadowhunters mais aussi sur le passé de personnages qui ont pu être un peu délaissés dans les autres tomes (Catarina ♥). Même si elles ne sont pas indispensables à  la compréhension de la nouvelle série, je pense que ces histoires m’ont permis une transition plus douce entre les deux sagas et je me sens maintenant parfaitement prête à entamer La princesse de la nuit.

Ce tome (comme les autres hors-séries) n’est malheureusement disponible qu’en version originale. Mais n’ayez pas peur, il reste très accessible à tous ceux qui aurait le courage de se mettre à la lecture en anglais. Du plus chaque nouvelle est précédé d’une planche de BD super chouette reprenant une scène de cette dernière.

Je conseille donc ce livre à tous les fans de l’univers de Cassandra Clare qui n’ont pas peur de l’anglais ou très envie de s’y mettre.

Ps : Faîtes quand même attention, l’auteure nous brise le cœur sans remords.


couv1719721

Titre : Tales from the shadowhunter Academy

Auteur : Cassandra Clare,

Éditions : Walker Books (2016) 

Genre : Jeunesse, Fantastique

Nombre de pages : 655 note-page001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s