Chroniques·Films·Livres·Musique

Lemonade Mouth – Mark Peter Hughes

Il faut commencer par une confession. Disney Channel vient de fêter son 100ème DCOM (Disney Channel Original Movie) et prise de curiosité, j’ai été voir la liste des films en question… Et j’ai vu (et même apprécié) presque 30% de leur production. Voilà, c’est dit j’aime les films Disney où tout le monde chante sans qu’on sache trop pourquoi, où les personnages s’embrassent du bout des lèvres et leur sens bien particulier de la mode.


De tous ces films, mon préféré reste Lemonade Mouth (je parle objectivement parce que High School Musical reste hors catégorie). Il aborde des thèmes que l’on voit rarement dans ce genre de film, les musiques sont vraiment bien et la réalisation a été très bien pensée (et ils sont habillé presque normalement). C’est là que se pose l’épineux problème des adaptations. Ma méthode personnelle est de regarder le film avant de lire le livre, de cette manière je suis plus objective sur le film et moins déçue. Parce que non, toutes les adaptations ne sont pas nulles et non le bouquin n’est pas forcément mieux.

Mais je suis ici avant tout pour vous parler du livre et non de son adaptation. J’avais très envie de le lire depuis très longtemps et encore plus quand l’auteur a publié une suite il y a deux ou trois ans. J’ai donc enfin pris mon courage à deux mains et j’ai commandé l’ouvrage en anglais car même si dans mes souvenirs j’avais vu une traduction française en librairie je n’ai jamais pu la retrouver (je l’ai donc probablement rêvée). Le livre est donc arrivé… Et j’ai mis beaucoup de temps à l’ouvrir. Mais une fois commencé, le terminer n’a pas été un problème bien au contraire c’est passé bien trop vite !


Mais qu’est-ce que ça raconte ?

Olivia, Wren, Charlie, Mo et Stella sont des « juniors » (ils ont 14/15 ans) dans un lycée de Rhode Island et ils ne se connaissent pas. Le destin va les réunir en salle de colle où ils vont se découvrir une vraie harmonie musicale au détour du ploc ploc d’une fuite d’eau et d’une chanson publicitaire pour dentifrice.


Bon vous vous doutez bien qu’ils ne vont pas se contenter de cette première expérience. L’histoire nous est narré à travers plusieurs témoignages que la meilleur amie de Mo, journaliste en herbe, a décidé de réunir pour transmettre à tout le monde la glorieuse histoire de l’ascension et la chute de Lemonade Mouth.

Tout l’histoire est écrite comme une fausse biographie du groupe par ceux qu’il l’on vécut et sur l’initiative d’un personnage secondaire. Cette alternance de point de vue permet d’avoir une vue à 360° de certaines situations clés comme leur premier concert. On  a des textes très courts qui passent d’un individu à l’autre et nous donne une réelle impression d’y avoir été.

C’est un peu difficile pour moi de vous chroniquer un livre que j’ai lu en VO parce que je suis sure d’être passée à côté de plein de choses très intéressantes que je vais juste ne pas avoir comprises. Mais pour ce que j’ai perçu l’histoire est très bien raconté et ne perds pas une seule fois de son intérêt. Quand ce n’est pas un rebondissement pour le groupe, c’est un des membres qui vit une aventure personnelle importante et qui soulève des tas de problèmes intéressants. J’ai particulièrement aimé l’histoire de Mo (que j’aimais déjà beaucoup dans le film) : c’est un situation que l’on trouve assez souvent dans les histoires américaines, le personnage tiraillé entre deux cultures celle de ses parents (ici indien) et l’envie d’être un lycéenne américaine normale. Mais au fur et à mesure des pages on  se rend compte que c’est principalement elle qui se met la pression toute seule et que ses parents veulent avant tout son bonheur.

En conclusion

Un livre drôle amusant volontairement à l’image de ses personnages : bizarre. C’est volontairement décalé et très bien rythmé.

Alors si vous n’avez pas peur de la langue de Virginia Woolf (première auteure américaine à laquelle j’ai pensé ne me demandez pas pourquoi) et que vous voulez passer un bon moment avec des lycéens haut en couleur, foncez !


lemonade-mouth
Titre : Lemonade Mouth
Auteur : Mark Peter Hughes
Éditions : Editions Delacorte BooksGenre : Jeunesse, musique, roman d’amité
Nombre de pages : 302
18

 

 


Note : Un deuxième tome est paru environ un an après la diffusion du film. Il correspond à la suite du tome 1 et non à la suite du film. Je l’ai lu également et tous les points de la chronique s’appliquent au deuxième. Bref, il est aussi bien et n’hésitez pas à regarder le film pour comprendre les petits clins d’œil très drôle.

 

Publicités